Le lundi 6 mai dernier a eu lieu au Casino Joa des Pins aux Sables d’Olonne la rétrospective sur la démarche d’accompagnement à la réduction du gaspillage alimentaire dans la restauration en Vendée. L’occasion pour les restaurateurs et partenaires vendéens de se retrouver autour de cette thématique et d’échanger ensemble sur un premier bilan.

Des partenaires et des restaurateurs mobilisés

En 2018, l’UMIH 85 (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) en partenariat avec le groupement de collectivités réunies au sein du programme des Territoires Zéro Déchet, Zéro Gaspillage du littoral vendéen ont choisi 5 établissements volontaires afin de les aider à lutter contre le gaspillage alimentaire : Les Quatre Vents à l’Epine, Le Relais du Gois à Beauvoir-sur-Mer, Flunch à Saint-Hilaire-de-Riez, Les Cabines à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et le Comptoir Joa aux Sables d’Olonne.

Betterfly Tourism a été chargée d’accompagner ces professionnels de la restauration dans cette démarche à travers un diagnostic des déchets organiques et l’identification d’actions d’amélioration, à travers l’outil logiciel Edgar®.

Grâce à cette démarche, 4 guides adaptés aux principales typologies de restauration ont été élaborés afin d’aider à lutter contre le gaspillage alimentaire, à savoir la restauration traditionnelle, les hébergements avec restauration, les cafétérias et les crêperies.

Ces guides anti-gaspi sont téléchargeables gratuitement sur le site de l’UMIH 85, via le lien suivant : http://www.umih85.fr/formations/lutte-contre-gaspillage-alimentaire

Lutter contre le gaspillage alimentaire est rentable !

Lors de cette rétrospective, le Chef Cuisinier du Comptoir Joa aux Sables d’Olonne, Monsieur Fontes a témoigné de la mise en place de cette démarche. Ainsi, le restaurant estime qu’en réduisant son gaspillage alimentaire il peut économiser 15 000€ sur une année soit 0,30€ par couvert.

Betterfly Tourism a accompagné sur site le chef et son équipe en réalisant des pesées des déchets organiques, en analysant leur provenance et en identifiant les bonnes pratiques à mener pour les réduire. Ainsi, de nombreuses actions ont pu être mises en place rapidement que ce soit sur la réutilisation du pain (en croutons, en farine de pain pour des cookies ou des madeleines…) ou sur un calibrage plus adapté des portions des assiettes.

D’après le chef Didier Fontes, les points forts de cette démarche sont sa facilité et sa rapidité de mise en place, la réalisation d’économies importantes, la réduction du gaspillage alimentaire du restaurant, et l’implication de son équipe autour de ce projet fédérateur et plein de sens permettant de créer une dynamique positive. Ainsi, l’équipe a choisi de poursuivre leur engagement en faveur d’une restauration plus responsable avec la mise en place de deux composteurs et prochainement d’un jardin potager en  lieu et place d’un ancien terrain de tennis.

Les professionnels et partenaires présents sont tous tombés d’accord sur l’importance et l’intérêt de cette démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire et souhaitent ainsi l’étendre sur le territoire vendéen déjà bien engagé.

Vous souhaitez en savoir plus sur cette démarche ? Contactez-nous notre équipe d’expert au +33 (0)2 40 74 69 24 ou à contact@betterfly-tourism.com.